C'est ma banière

 
Menu »

Accueil / profil auteur

 
Je m’appelle Marine Drouilly et suis née le 21 février 1986 en Champagne. Je suis biologiste de la conservation et passionnée de photographie de nature. Enfants, mes parents nous emmenaient mon frère et moi vivre l’aventure, celle qui est faite d’émotions fortes, d’anecdotes et de mystères. Leur passion commune pour l’entomologie nous a entraîné dans des lieux encore sauvages d’une beauté à couper le souffle, parmi lesquels l’Afrique occupait une place de choix.

Cette passion du voyage, de la découverte et de la simplicité, je l’ai toujours gardé en moi. Ces périples à l’étranger ont su m’ouvrir l’esprit et me remplir la tête de rêves. Auprès d’associations françaises comme la LPO et le WWF, j’ai pu par la suite continuer à m’émerveiller des beautés de la Nature et mieux comprendre les menaces qui pèsent sur elle. J’ai décidé de travailler pour la conservation des espèces et espaces sauvages et ai obtenu un Master recherche d'Ecologie-Biodiversité-Evolution en 2009 à l’Université Paris VI, avec une spécialisation en biologie de la conservation.
 

Je possède une attirance particulière pour les grands espaces sauvages et voue une passion immense à l’Afrique, celle faite d’authenticité ; ses grands troupeaux d’herbivores, ses prédateurs mythiques, ses peuples fières et intègres; mais aussi ses oiseaux libres, ses parfums et ses couleurs. Aussi loin que remontent mes souvenirs, je vois ces grandes plaines desséchées par le soleil où paissent les herbivores, les pistes de latérite rouge sous un ciel bas et lourd, je sens l’odeur de la terre après la pluie et entends le barrissement des éléphants aux points d’eau. J’ai été élevée à la saveur des romans de Kuki Gallmann et Gerald Durrell, ai rêvé la vie animale à travers Born Free de Joy Adamson et me suis délectée des aventures et découvertes de la famille Leakey. Plus tard, les paroles de sagesse de Théodore Monod m'ont beaucoup fait réfléchir sur la place de l'Homme au sein du Vivant et au rôle à jouer.

 J’ai décidé de consacrer ma vie à la conservation des espèce et ai débuté comme assistante de recherche sur le terrain pour des programmes scientifiques d’écologie animale et de conservation. Je suis particulièrement attachée à trouver des solutions pour résoudre les conflits entre les populations humaines et la faune sauvage. Même s'il est difficile de se faire une place dans ce milieu, je pense qu'il est important de suivre sa vocation et ses rêves.

Ma passion pour les espèces sauvages, les voyages et les sciences m’a naturellement conduite à celle de la photographie, que je pratique régulièrement depuis la fin de mes études en 2009. Cela est donc assez récent mais constitue mon loisir préféré avec la course à pied. Vous trouverez quelques-unes de mes photographies sur ce site, qui ont pour seule et unique prétention de vous inviter à suivre vos rêves, car cela en vaut la peine!

Marine Drouilly